Le guide de votre bien-être à domicile

Actualités

La vibration anti-fatigue en Qi Gong

Position de départ
Pendant le mouvement, votre corps doit être solide, stable et enraciné comme une montagne. Pour cela, placez-vous debout. Vos pieds sont bien parallèles et espacés de la largeur des épaules. Les bras sont relâchés le long du corps. Le dos est bien droit, la tête haute comme retenue par un fil invisible qui vous tire vers le haut. Fléchissez légèrement les genoux. Relâchez bien le bassin et la région des lombaires.

Réalisation
Effectuez des vibrations douces du bassin. Peu à peu ces soubresauts deviennent plus rapides et gagnent tout votre corps des pieds à la tête en passant par les bras qui accompagnent le mouvement. Votre corps fait penser à un ballon qui rebondit sur le sol. Les jambes restent très détendues et souples, comme sur ressorts.
Ne vous focalisez pas sur la technique et la recherche du mouvement parfait. Concentrez-vous juste sur les sensations corporelles et laissez-vous porter par ces vibrations bienfaisantes. Si vous en ressentez le besoin, augmentez l'intensité et la rapidité des vibrations. "Il n'y a pas de mouvement parfait, réfute Ke Wen, experte en tai chi et Qi-gong aux Temps du Corps à Paris. Les vibrations viennent de l'intérieur de soi et se font naturellement, au ressenti".
Réalisez ces vibrations une trentaine de fois jusqu'à ressentir toutes les zones de votre corps se relâcher : dos, bassin, épaules, genoux...

Consignes de sécurité
Gardez une posture bien stable (posture d'auto-grandissement) pendant tout l'exercice avec le dos bien droit et les pieds bien ancrés dans le sol. La poitrine est toujours bien sortie afin de  faciliter la circulation de l'énergie . Durant le mouvement, la respiration est naturelle.